3 astuces pour profiter de l'ivresse dominicale

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Thème récurent de l’actualité : le travail le dimanche fait débat. Et ceci, jusque dans les bars parisiens. L’occasion pour YouShould de faire un reportage épic pour te rappeler certains établissements qui adhèrent à cette pratique ancestrale.

Voici un petit panel made in YouShould

1. Le Bistro’ des Galopins

On arrive fraîchement depuis le métro Place de Clichy. Et là, dès notre entrée dans le bar, on se retrouve nez à nez avec un vielle hurluberlu moustachu. Dès lors, ce personnage étrange a commencé à vitupérer en agitant son index dans les airs : « Putain Roger mais on nous prive de notre culte ! D’un droit constitutionnel, d’une institution millénaire te dis-je ! »

Nous lui rappelons alors que canal+ offre un panel de chaînes fourni, mais celui-ci s’entête : « Plutôt mourir que de regarder le match à la maison avec Bobonne ! »

2. Le Complot

Toutefois, après cette expérience éprouvante, nous parcourons le quartier d’Oberkampf pour recueillir un avis plus argumenté. Le patron du bar nous explique d’un air las : « Suite à la désertion des Eglises le dimanche dans un XXème siècle sécularisé, il ne faudrait pas non plus déserter les bars ! Après toutes nos tentatives de concilier ivresse et spiritualité : ici à l’Ave Maria, il nous est inconcevable d’arrêter cette pratique ritualisée. A quoi bon rentrer dans les mœurs de toutes ces âmes parisiennes égarées ? »

3. Sainte Marthe

Étonnés de voir le gouvernement français si peu soutenu, nous nous réfugions finalement dans le 10ème. On se retrouve alors auprès d’une clientèle qui nous semblait acquise à la cause socialiste. Mais, assis en terrasse, les bobos déplorent la complexité de la question et renoncent exceptionnellement à soutenir le gouvernement socialiste sur cette mesure : « vous comprenez, nous on est des bobos, mais en soit on est pas si différent des prolos quant il s’agit de se la coller le dimanche pour oublier que lundi on va devoir bosser …»

4. Havana Saint Michel

Pour finir, nous nous réfugions à Saint-Michel où le Havana nous accueille avec nos semblables pour danser jusqu’à l’aube. En somme, on verra le travail plus tard.

Morale de l’histoire

N’aie crainte petit buveur de pintes ! De toute évidence, les bars YouShould te recevront toujours pour t’enjailler allègrement. Et ce, même le dimanche !

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentBon plan : instable drinks, des shots ingénieux
Prochain articleOù fêter ton anniversaire à Nantes ?
En fondant YouShould en 2014, Tim est motivé par une envie : rendre la fête accessible à tout le monde et dans les meilleures conditions. Deux ans plus tard, ce jeune entrepreneur peut se targuer d’avoir fait de sa première start-up, un des leaders français de la réservation gratuite de bars en ligne. Pour réserver ou privatiser les plus beaux établissements, passe par YouShould.