Les bons conseils pour t’éviter une énorme gueule de bois

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Mieux vaut prévenir que guérir. Avant même de faire appel aux recettes de grands-mères qui, dans ta souffrance post-cuite, viendront seules t’apporter un peu de réconfort, prends tes précautions. Nausées, trouble de la concentration, fatigue, maux de tête… Ces conseils ne sont pas infaillibles mais ils réduiront probablement les effets de la gueule de bois causée par l’éthanol.

Elle apparaît 6 à 8 heures après que tu as commencé à boire. Ton comportement, quant à lui, commencera à être altéré à partir de 0,5 gramme par litre de sang, soit au bout de deux verres. Pour éviter ou soigner la gueule de bois, tout le monde y va de son petit conseil au point qu’il en devient difficile de distinguer le vrai du faux. YouShould rétablit la vérité vraie pour t’aider à faire de tes dimanches des journées supportables.

Il faut boire de l’eau entre chaque verre

Tout le monde le sait, l’eau est l’un des ennemis principaux de la GDB. Mais ce n’est pas pour autant que boire un litre d’eau avant de dormir annulera les 10 verres de pinard que tu t’es enfilés. Tu connais le dicton, mieux vaut y aller lentement mais surement. L’alcool est diurétique et nous amène donc à passer le quart de nos soirées aux toilettes. Pour cette raison, il nous fait perdre beaucoup d’eau. Au lieu d’attendre la fin de soirée pour être totalement déshydraté, bois un verre d’eau entre chaque verre.

Grignote entre chaque verre

Tout comme l’eau, rien ne sert de vider ton placard après avoir bu la moitié de ta bouteille de vodka. Certes, il ne faut pas boire à jeun mais ne crois pas que le burger XXL que t’auras dévoré te suffira à absorber tout l’alcool de ta soirée. Si tu bois sur plusieurs heures, ton estomac sera à nouveau vide et ton intestin grêle n’aura que le choix d’absorber une grande partie de l’alcool que tu auras bu. Pour ralentir ce processus, grignote un peu entre chaque verre (pour une fois que le grignotage est conseillé…).

Ne fais pas des choses que tu pourrais regretter

Si tu veux que ton réveil soit le plus agréable possible, évite de faire des choses que tu pourrais regretter. Tu as pu remarquer que quand t’es ivre, tout te semble beaucoup plus facile. Dire ses quatre vérités à un ami, avouer sa flamme, tromper son mec/sa meuf, danser sur les tables, se faire virer d’un bar ou bien vider son compte bancaire. N’oublie pas, dans le peu de lucidité qu’il te reste, de penser aux conséquences de tes actes !

Ne pas boire de café

Un petit café pour lutter contre l’état de faiblesse qu’engendre la GDB ? Non surtout pas ! La caféine qui est présente dans le café et le thé a des effets diurétiques (encore !). Au lieu d’hydrater ton corps comme il te le demande, tu le dessèches. Sans compter que la caféine augmente ton rythme cardiaque alors qu’il est déjà assez élevé en gueule de bois.

Ne pas boire de boissons trop sucrées

Pareil, quoi de plus agréable qu’un petit cocktail bien sucré et fruité pour camoufler le goût de l’alcool ? Boire c’est calorique et tu consommes bien plus de sucre en une soirée que tu ne le ferais sur deux jours. Pour cette raison, évite d’enchaîner les boissons trop sucrées pour ne pas trop faire monter ta glycémie (et ne pas tout prendre dans le postérieur) !

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentLa fête des vendanges de Montmartre revient !
Prochain articleQuel type de buveur es-tu ?
Ça fait un moment qu'Eléonore s'est spécialisée dans la vie parisienne. Après avoir été rédactrice en chef du Bonbon Paris Centre, la voilà aux manettes du blog de YouShould. Elle est là pour tout te dire des meilleures adresses de Paris et te tenir au courant de son actualité. Pour ce faire, elle n'hésite pas à faire appel à l'humour ! Bonne lecture chers YouShoulders !