On trouve toujours une bonne raison de faire la fête

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Pourquoi ce besoin incessant de faire la fête ? C’est vrai, à peine le gong du vendredi sonne que c’est la course à la plus grosse cuite (si ça n’a pas déjà été fait avant le week-end). Le reste de la semaine ? Même histoire ! Qu’importe la journée de travail qui nous attend, rien ne nous arrête ! Non, l’Homme a muté depuis bien trop longtemps déjà. Dormir les yeux ouverts, travailler les yeux fermés, faire bonne figure devant son boss, souffrir en silence… Il ne sait que trop bien comment s’y prendre.

Et puis, pas évident de faire vœux d’abstinence dans cette abondance de soirées parisiennes. Que ce soit en appart’ ou dans un bar YouShould, on finit toujours pas trouver un moyen de s’amuser. On a beau être tiraillé entre l’envie de dormir et celle de sortir… Les perspectives d’une nouvelle virée nocturne l’emportent. Parfois dans ta grande lucidité, tu réalises qu’il aurait vraiment mieux valu rester dans ton lit, recroquevillé sous ta couette, la tête enfoncée dans un coussin moelleux avec ton chat affalé sur le ventre… Trop tard. Pendant que ton chat ronronnera, tu subiras, pour ne pas avoir écouté ta petite voix intérieure.

Bilan : fatigue ou pas fatigue, gueule de bois ou pas gueule de bois… On tombe trop souvent dans le côté obscur de la fête. À chacun sa façon de se rassurer pour se redonner du courage.

Nos petites excuses (liste non exhaustive)

  • Il faut que je lâche prise avant de reprendre le travail.
  • J’ai presque rien bu hier.
  • On est jeunes.
  • On dormira quand on sera mort.
  • J’ai pas vu mes amis depuis longtemps.
  • Et si je tombais sur l’homme ou la femme de ma vie ?
  • Et si je passais à côté de LA soirée de l’année ?
  • Je suis pas obligée de boire pour sortir.
  • Mes amis vont me prendre pour un/une papi/mamie.
  • Il faut combattre le mal par le mal.
  • Il faut que j’agrandisse mon réseau professionnel. L’avenir c’est plus important que tout.
  • Je ne sors que quelques heures, après je rentre.
  • Demain j’arrête de boire.

À méditer…

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentBon plan YouShould : les bars privatisables où tu peux ramener ton snack
Prochain articleEn manque d’alcool ? KOL me maybe !
Ça fait un moment qu'Eléonore s'est spécialisée dans la vie parisienne. Après avoir été rédactrice en chef du Bonbon Paris Centre, la voilà aux manettes du blog de YouShould. Elle est là pour tout te dire des meilleures adresses de Paris et te tenir au courant de son actualité. Pour ce faire, elle n'hésite pas à faire appel à l'humour ! Bonne lecture chers YouShoulders !