Pour la première fois, les femmes boivent autant que les hommes

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Jusqu’à présent, les femmes buvaient moins que les hommes. Ça y est mesdames, pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, vous pouvez vous targuer de consommer autant d’alcool que ces messieurs. Une étude scientifique publiée dans le journal scientifique MBJ Open et menée par des chercheurs australiens et américains, observe une diminution continue dans le temps du ratio hommes-femmes en ce qui concerne la consommation d’alcool. Mais il n’y pas de raison de ne pas partager le revers de la médaille. Les femmes sont désormais tout autant concernées par les problèmes de santé liés à l’abus d’alcool.

68 études passées au crible

Pour en venir à ce constat, ils ont analysé 68 études réalisées entre 1948 et 2014. Elles s’intéressent aux habitudes de consommation d’alcool de plus de 4 millions de personnes. Comme l’indique l’AFP, ces études concerne toutefois en majorité les pays occidentaux, « puisque 39,7% ont été conduites en Europe et 36,7% en Amérique du Nord. 42 des 68 études analysées mettent en évidence cette convergence dans des groupes d’individus récentes, dans la majorité des cas en raison d’une augmentation de la consommation féminine, tandis que six études lient cette convergence à une baisse de l’usage d’alcool chez les hommes ».

« L’alcool tue 49 000 personnes par an en France »

Entre 1891 et 1910, les hommes consommaient 2,2 fois plus d’alcool que les hommes, entre 1991 et 2000 1,1 fois et aujourd’hui seulement 0,1. Autant le dire, en un peu plus d’un siècle, les choses ont bien évolué. N’oublions pas qu’environ 5 millions de décès par an surviennent dans le monde à cause de l’alcool. Comme le rappelle l’AFP, « selon Santé Publique France, l’alcool est la 2e cause évitable de mortalité prématurée en France après le tabac, avec 49.000 morts par an ».

Si boire ne doit pas être une fierté, ce nouveau chiffre en dit long sur la manière dont a évolué la place de la femme dans la société. Comme le mentionne Le Journal de Montréal, dans leur livre publié en 1997, Sharon et Richard Wilsnack expliquent que l’alcool a joué « le rôle de régulateur social en délimitant les genres ». Ces deux chercheurs au département de psychiatrie et de science comportementale à l’Université du Dakota du Nord expliquent que «quand les femmes améliorent leur éducation et leur situation professionnelle et salariale , elles ont assurément plus d’occasions de consommer de l’alcool. »

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentTriperz : l’appli qui va te faire aimer les taxis
Prochain articleLes soirées du 31 octobre au 3 novembre
Ça fait un moment qu'Eléonore s'est spécialisée dans la vie parisienne. Après avoir été rédactrice en chef du Bonbon Paris Centre, la voilà aux manettes du blog de YouShould. Elle est là pour tout te dire des meilleures adresses de Paris et te tenir au courant de son actualité. Pour ce faire, elle n'hésite pas à faire appel à l'humour ! Bonne lecture chers YouShoulders !