Où sortir quand tu es un hipster ?

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

« Je ne suis pas un hipster, je suis seulement moi-même. » GRILLÉ ! Honnêtement, pensais-tu vraiment que ça allait passer avec le bonnet que tu portes même à la plage ? Rassure toi je ne suis pas là pour décrire le parfait petit hipster en dix leçons ; je vais simplement t’aider à retrouver tes semblables, surtout si Paris te déboussole depuis ton retour du Tibet.

Exit la journée passée à t’arracher la barbe sur ce pitch de l’enfer pour un client absurde. Normal de penser à la première bière qui redonnera le sourire à tes yeux.

Bars de hipsters à Paris

Quoi de mieux que d’ouvrir les hostilités au Lounge 18.75 ? En particulier pour profiter des derniers rayons du soleil et admirer les toits de la capitale. De plus, avec un peu de chance, l’artiste du soir est encore inconnu. Parfait pour ta playlist mainstream ! Tu veux de la terrasse en veux tu en voilà ? N’attends plus, va au Café A. Comme on pouvait s’y attendre, tu retrouveras ta bande de boomeurs étalés sur les transats.

Ce que tu recherches ce soir, c’est l’intimité : une bonne belge (la bière) au Paloma ou un petit verre dans le bar-appartement l’Attrape Coeur. Promis, ça t’apaisera tes maux de têtes les plus coriaces.

Envie de nouveauté ? YouShould te conseille les cocktails péruviens du Mama Kin, ou encore le cadre très atypique du Pili Pili.

Pour le coté underground (au sens propre comme au figuré), RDV aux Ecuries. Tout d’abord parce que c’est un bar caché en sous-sol. Mais aussi parce qu’il se démarque tant par sa prog de bon goût que par sa déco insolite.

Aussi, à l’heure des choix, les désireux de concerts viendront apprécier la light box du Panic Room.

En cas d’envie pressante de lever le bras sur des sets soignés, on se retrouve toujours Chez Moune. Toujours avant ou après avoir abusé des pastis du 45 Tours.

En réalité, il faut abuser des classiques pour créer la nouveauté. C’est une évidence, la formule fonctionne à merveille. Alors enfile tes plus beaux carreaux et tes plus vieilles lunettes et viens découvrir ce qui n’existe pas encore.

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentOù fêter ton anniversaire à Toulouse ?
Prochain article5 astuces « Quand bière rime avec galère »
En fondant YouShould en 2014, Tim est motivé par une envie : rendre la fête accessible à tout le monde et dans les meilleures conditions. Deux ans plus tard, ce jeune entrepreneur peut se targuer d’avoir fait de sa première start-up, un des leaders français de la réservation gratuite de bars en ligne. Pour réserver ou privatiser les plus beaux établissements, passe par YouShould.