Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Il est 1 heure du matin, et par miracle, quelques bières ont survécu. Mais malheur ! Pour cause de surmenage, ton décapsuleur fétiche s’est fait la malle et s’est planqué… Introuvable ! Don’t panic… Sache qu’une bière s’ouvre de multiples façons, une table, un dos de chaise et même le fessier musclé de ton pote rugbyman que tu détestes à la plage. Au fond, tout est possible, tout est réalisable. Toutefois, une seule condition : rester classe !

Voici une petite sélection des méthodes les plus sympas pour ne pas mourir de soif.

1-Gainsbourg : « Non seulement tu bois mais en plus tu fumes ? »  Dès lors, ton briquet est ton ami ! Technique classique mais qui, bien faite, fait son petit effet. Tire une taff d’une main, coince ta binch entre les genoux, dégaine le briquet et utilise-le comme levier !

(Conseil : la polyvalence a ses limites, pense à lâcher ta clope pour tenir ta bière pour éviter un fiasco total.)
2-Tandem : Parce que rien ne vaut une bière pour ouvrir une bière ! Méthode parfaite pour créer le contact avec la bombe que tu as repéré depuis le début de la soirée. Le truc c’est d’utiliser la capsule de sa bière pour décapsuler la tienne ou vice versa (so sex hein ?). Ensuite, retourne ta bière (fermée bien sûr…) puis sers-toi du bord de ta capsule et fais la technique du levier !

(Conseil : ne prend pas trop ta bouteille pour un pied de biche, tu risquerais d’éborgner ta proie.)
3-Viking : Si vraiment tu veux te la raconter, utilises tes dents ! Ca fait pas forcément mal et même les demoiselles et damoiseaux les plus douillets peuvent avoir leur seconde de gloire. Evidemment, n’utilise pas tes dents de devant, les dents du fond telles molaires et pré-molaires sont plus résistantes et te donnent moins l’air d’un castor.

(Conseil : certaines bières s’y prêtent bien mais si tu vois que tu commences à en baver, surtout lâche l’affaire.)

4-Million Dollar Man : Si tu as un job et donc un salaire (et surtout si tu as envie de le montrer à tout le monde), cette technique est pour toi ! Chope ton petit portefeuille en cuir de veau, dégaine un billet (surtout pas en dessous de 50), roule le très finement, et plis le rouleau en deux. Hop, tu le coinces sous ta capsule, tu la soulèves et toc, ça mousse. Résultat garanti. L’alcool et le rêve coulent à flots.

(Conseil : fonctionne aussi avec les euros.)

Bonus

Pour te débarrasser de tes vieux CD, utilise les pour ouvrir ta bière. Un coup majestueux comme pour lancer un frisbee et ça décapsule aussi sec.

(Conseil : commence par la compil NRJ hits 2000. En cas d’échec tu ne prends pas trop de risques.)

A ÉVITER – le revers de la capsule :

  • N’essaie surtout pas de sabrer ta bibine…  (réservé au champagne, dans ton jacuzzi et surtout dans tes rêves)
  • Evite quand même de décapsuler ta 16 sur le rebord de la commode Louis XVI de ton pote du 16ème (oui parce qu’en soi c’est faisable mais ce bon vieux Louis risque d’en perdre la tête)
  • Vérifie bien que t’as pas acheté des bières qui se dévissent (parce qu’on est jamais à l’abri d’un bon moment de solitude)
  • Evite les techniques qui font mousser la bière. Non seulement tu feras gueuler les sempiternels partisans de la dernière goutte et en plus ton tapis risque de très mal le prendre.
  • Ne marche pas avec les canettes

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentOù sortir quand tu es un hipster ?
Prochain articleOù sortir quand tu es en couple ?
En fondant YouShould en 2014, Tim est motivé par une envie : rendre la fête accessible à tout le monde et dans les meilleures conditions. Deux ans plus tard, ce jeune entrepreneur peut se targuer d’avoir fait de sa première start-up, un des leaders français de la réservation gratuite de bars en ligne. Pour réserver ou privatiser les plus beaux établissements, passe par YouShould.