Petit tour du monde des cocktails !

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

À chaque pays son cocktail populaire ! De plus, certaines recettes ancestrales comme celle du mojito ont traversé les frontières pour s’installer dans les bars du monde entier. Et cela depuis bien longtemps !  Toutefois, d’autres sont moins connues en dehors de leurs pays d’origine. YouShould t’a tracé un petit tour du monde des cocktails pour parfaire ta culture générale en la matière.

Canada

Le caribou

Pour commencer, direction le Canada. Avec son fameux mélange de vin rouge et d’alcool fort, le Caribou est un cocktail qui a été popularisé lors du carnaval de Québec, une manifestation créée en 1955 ! Sa recette telle qu’on la connait aujourd’hui a été inventée aux Voûtes Chez Ti-Père, un commerce installé dans le Vieux-Québec. Selon l’histoire, ce sont les coureurs de bois qui seraient à l’origine du caribou. À l’époque, ils mélangeaient le sang de ces animaux à de l’alcool, pour rendre le tout plus digeste. Désormais, le caribou classique est préparé avec du brandy ou de la vodka qu’on mixe à du sherry ou du porto. Dans tous les cas, la recette varie d’une région à une autre. Et pour finir, on peut le préparer maison ou l’acheter en bouteille grâce à Mondia Alliance.

Le caribou

Recette

  • 9 cl de vin rouge
  • 4 cl de whisky ou bourbon
  • 1 trait de sirop d’érable

Brésil

La Caipirinha

Si le goût de ce cocktail n’a plus de secret pour nous, difficile d’en dire autant de son origine ! En effet, le nom de cette boisson typique du Brésil existe officiellement depuis le XXème siècle. Au départ, on doit sa recette aux esclaves qui au XIXème siècle mélangeaient la garapa avec la cachaça, une boisson alcoolisée produite à partir du sucre de canne. Ils ajoutaient à ça, soit du jus de fruit soit des épices. Finalement, ce cocktail commence à être exporté en 1910. Ce qui était la boisson des esclaves devient un produit de luxe en France.

La caipirinha

Recette

  • glaçons
  • 1 dose de cachaça
  • 2 cc de sucre de canne
  • 1 citron vert

Royaume-Uni

Le Pimm’s cup

Les British en raffolent en particulier l’été ! Le Pimm’s cup se compose de Pimm’s n°1 (alcool anglais à base de gin), de limonade, de feuilles de menthe et de fruits. Pimm’s est une marque d’alcool produit pour la première fois en 1823 par le barman James Pimm. Il travaillait alors dans un bar du quartier financier de Londres. Ensuite, il y aura plusieurs variantes mais seules la n°1 à base de gin et la n°6 à base de vodka sont encore commercialisées.

Pimm's cup

Recette

  •  5 cl de Pimm’s n°1
  • 10 cl de limonade
  • 1 rondelle de citron
  • 1 rondelle de concombre
  • 1 rondelle d’orange
  • 1 fraise
  • Une tige de menthe

Italie

Le Negroni

Cette boisson orange à l’instar du Spritz, est une boisson florentine inventée au début du XXème siècle. Elle doit sont nom au compte Camillo Negroni. Lassé de son cocktail « Americano », il demanda au barman Fosco Scarelli du café Casoni, alors très fréquenté par les aristocrates, de remplacer l’eau de seltz par du gin. Il connaissait le gin de part ses nombreux voyages à Londres. On lui doit donc Le Negroni, boisson florentine depuis 1919 qui se compose de gin de vermouth et de campari.

Le Negroni

Recette

  • 1 dose Campari
  • 1 dose gin
  • 1 dose vermouth Cinzano rosso

Russie

Le Kvas

Détrompez-vous, on ne boit pas que de la vodka en Russie ! Non, le Kvas règne en maître depuis le XVIème siècle. Ce cocktail est également très populaire dans d’autres pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est. C’est un mélange fermenté, pétillant et peu alcoolisé (teneur maximale : 2,2%) que consommaient notamment les moines, les soldats ou encore les malades dans les hôpitaux. Aujourd’hui, on peut trouver des vendeurs de kvas dans toutes les rues des villes d’Ukraine. Ce cocktail est fabriqué par la fermentation naturelle du pain fait avec du blé, du seigle ou de l’orge. On ajoute à cela le plus souvent des fruits, de la menthe ou des baies. Enfin, on se sert du kvas comme base à l’okrochka, une soupe traditionnelle russe.

Le Kvas

Recette

  • 500 grammes de pain de seigle
  • 1 bouquet de menthe
  • 1 bouquet de feuilles de cassis
  • 50 grammes de raisins secs
  • 80 grammes de sucre
  • 40 grammes de levure de boulanger
  • 4 litres d’eau tiède
  • 1 zeste de citron

Thaïlande

Le Siam Sunrays

Contrairement aux autres cocktails, le Siam Sunrays (rayons de soleil du Siam) ne vient pas puiser ses racines dans l’Histoire. Il a été présenté par l’Autorité du Tourisme en 2009 pour relancer le secteur en Thaïlande qui avait été mis à mal par les troubles politiques de fin 2008. À l’époque, on se souvient de la fermeture des deux principaux aéroports de Bangkok. Effectivement, plus de 300 000 voyageurs avait été bloqués au moment des fêtes de fin d’année. Ainsi, le Siam Sunrays est devenu le cocktail national en Thaïlande ! De plus, des produits typiquement locaux sont utilisés.

Le Siam Sunrays

Recette

  • 30-40 ml de vodka Smirnoff
  • 30 ml de liqueur de noix de coco
  • 15 ml de sirop
  • ¼ cm de piment thaï
  • un peu de gingembre
  • une feuille de citronnier ou kaffir lime
  • 3 feuilles de citronnelle
  • 3 gouttes de jus de lime
  • soda

Réservez ou privatisez gratuitement un bar avec YouShould

Partager
Article précédentComment réussir son barathon dans le 1er?
Prochain articleQuand les bars te font voyager de ville en ville
Ça fait un moment qu'Eléonore s'est spécialisée dans la vie parisienne. Après avoir été rédactrice en chef du Bonbon Paris Centre, la voilà aux manettes du blog de YouShould. Elle est là pour tout te dire des meilleures adresses de Paris et te tenir au courant de son actualité. Pour ce faire, elle n'hésite pas à faire appel à l'humour ! Bonne lecture chers YouShoulders !