On passe au moins deux ans de notre vie en gueule de bois

Si on additionne le nombre de journées qu’on passe en gueule de bois au cours d’une vie, on peut en conclure que l’on perd en moyenne 2 ans de notre existence. Dit comme ça, c’est paraît un peu effrayant, non ? C’est ce que révèle l’entreprise Healthspan Ruby Effervescent, spécialiste notamment dans la vente de vitamine C, après avoir enquêté auprès de 2000 personnes âgées entre 18 ans et 78 ans au Royaume-Uni.

Dans cette étude, on apprend que la plupart de ces personnes se réveillent en moyenne une fois par mois avec la gueule de bois, soit un total de 724 jours sur une vie. À noter que certaines d’entre elles ont l’âge de nos grands-parents et donc sont forcément moins enclin à se la coller. Les plus concernés par les conséquences d’une cuite mal dosée avouent, quant à eux, pâtir de leur surconsommation d’alcool au moins 6 fois par mois. Ah bah voilà ! Là, on se sent visé.

Quoiqu’il en soit, cette étude ne donne pas la définition précise de ce que c’est qu’avoir la gueule de bois.

Partager
Article précédent20 manières improbables de trinquer dans le monde
Prochain articleLe premier bar à avocat d’Europe ouvre bientôt ses portes !
Ça fait un moment qu'Eléonore s'est spécialisée dans la vie parisienne. Après avoir été rédactrice en chef du Bonbon Paris Centre, la voilà aux manettes du blog de YouShould. Elle est là pour tout te dire des meilleures adresses de Paris et te tenir au courant de son actualité. Pour se faire, elle n'hésite pas à faire appel à l'humour ! Bonne lecture chers YouShoulders !